Parce que chaque jour je cherche des raisons de sourire, j’ai décidé de faire un bilan positif de 2016. Bien sûr ça aurait été beaucoup plus facile de faire un bilan catastrophe, mais on manque tellement de bonnes nouvelles et de jolies choses que je préfère aujourd’hui me focaliser sur ce qui m’a inspiré, ce qui m’a fait rêver, ce qui m’a donné le courage de continuer.

Déjà il y a pas mal d’entre vous. Certaines que j’ai pu rencontrer dans la vraie vie, certaines simplement par écran interposé. J’aime vos cheveux multicolores, vos blagues douteuses, vos maquillages, vos couchers de soleils, vos réalisations fait maison, vos recettes alléchantes.

Cette année, j’ai appris à teindre de la laine et j’ai hâte de continuer à explorer ces techniques. C’est tellement drôle de se lancer dans l’inconnu, ne pas savoir à quoi s’attendre et caresser amoureusement le résultat. On remarquera que j’aime les teintes turquoise/canard/bleu-vert.

J’ai continué à filer. Assez peu, parce que filer au fuseau c’est long mine de rien, mais je vois de beaux progrès sur la régularité du fil. Et surtout j’ai finalement réussi à filer une tresse entière ! Je n’ai pas encore tricoté ce que j’avais filé, ça va être la prochaine découverte. J’aimerai également un nouveau fuseau pour varier un peu. N’hésitez pas si vous avez des recommendations.

J’ai tricoté, un peu. Je suis contente de mes petits pulls maison si confortable à porter. J’ai un peu trop d’écharpes, il va falloir que je mise sur des pièces plus portables. Mais je manque toujours de bonnets et de snoods. La robe pull Gemini turquoise est prometteuse, j’ai commencé une manche, j’ai hâte de pouvoir la porter. C’est tellement agréable de porter du fait maison, parfaitement sur mesure, c’est comme s’envelopper dans un cocon de gentillesse.

J’ai également relancé le mouvement de tricot solidaire, en collaboration avec l’association Action Froid qui se charge de les distribuer lors des maraudes. Je mettrais en place des ateliers tricots en région parisienne début 2017, dites-moi si ça vous intéresse ! Nous avons besoin de pelotes et de tricoteuses, merci à celles qui participent déjà, c’est adorable !

Mes cheveux ont poussé, beaucoup. J’ai fait des coiffures rigolotes avec pleins de tresses et de pinces dedans. Parce que la meilleure façon d’avoir l’air jeune, c’est de se coiffer comme au collège.

t-shirt sur mesure turquoise

t-shirt sur mesure turquoise

J’ai acheté un t-shirt turquoise à un créateur que j’adore, au nom imprononçable. Tout fait sur mesure, trop chou. Oui je suis à fond sur le turquoise en ce moment.

J’ai testé du maquillage, même si j’ai oublié de vous en parler ici. Promis, je tenterai de le faire en 2017, il faut juste que je trouve comment faire des articles make-up intéressants sans montrer ma tronche. J’ai testé la marque américaine Make-up geek, ainsi que plusieurs marques bio et ou vegan, avec des résultats variés.

Et puis plein de bonne bouffe sans gluten et sans tous les 35 allergènes qui me rendent malade.

 Pour tout cela, je suis reconnaissante. Pour chaque sourire, pour chaque fou-rire, pour chaque maille, pour chaque patate sautée. 

Poil au nez.

Je suis déjà sortie, mais je vous aime très fort et je vous fait de gros bisous baveux pour les jours sans, les jours gluants, les jours patraques, les jours flasques, les jours gris, les jours soucis, les jours chagrins et les jours chafouins.

Et pour faire pleuvoir les jours de sécheresse, j’ai fait une chaîne youtube où vous pouvez m’écouter chanter (vaguement), jouer de la guitare (mal) et du piano (maladroitement). Comme ça, sans prétentions et même avec un tout, tout petit peu de black métal dedans si on cherche bien dans les coins.

Publicités