Étiquettes

, , , , ,


Bon déjà je ne suis pas une grande adepte des cookies (je préfère les crumbles et les muffins), mais j’ai fait un cookie vegan par accident après avoir raté un crumble (première fois de ma vie, ça m’apprendra à cuisiner avec 2 neurones et un poignet tordu).

Bêtement donc j’ai oublié de mettre la farine sans gluten dans la préparation pour le crumble que j’ai joyeusement émieté sur ma poire. J’ai fait cuire et je me suis retrouvée avec de la poire cuite baignant dans un liquide double-phase peu appétissant : le mélange sucre rapadura/huile de noix de coco. Qui n’était franchement pas bon. Depuis quand un mélange sucre/gras peut-il envoyer un message désagréable au cerveau, mystère.

Bref, j’ai récupéré ce liquide et j’ai ajouté de la farine sans gluten Marks&Spencer et une pointe de bicarbonate de soude, j’en ai fait un cookie et j’ai fait cuire.

Et je me retrouve avec un truc très très dur mais moins pire en goût (même si clairement l’huile de noix de coco desodorisée, c’est pas très bon, ni très digeste).

La quête du cookie vegan parfait continue. En attendant, je vais continuer mes crumbles classiques, enfin, quand j’aurai retrouvé mes neurones.

Et en passant, j’en ai profité pour mettre à jour mon article sur comment mes allergies et intolérances alimentaires m’ont obligée à arrêter végétarisme et veganisme.
Et plus de 3 ans après, c’est toujours bien galère au quotidien de trouver plaisir à manger et trouver des idées pour cuisiner des repas sympas et équilibrés. (bref le premier qui me dit de mettre de la poudre d’amande dans mes cookies, je lui pleure dessus, parce que oui, des fois je pleure devant ces recettes ultra appétissantes avant de voir les ingrédients et de constater que je peux rien manger de tout ça sans mettre ma vie en danger.)

Publicités