Étiquettes

, , , ,


Je suis toujours à la bourre niveau actualité musicale.

J’ai beau être une fan d’After Forever et de Floor Jansen, je n’ai découvert le split du groupe qu’avec des années de retard (oui, mais moi, j’étais malade, la souris et l’éléphant, tout ça.) J’avais rencontré cette adorable et ultra talentueuse chanteuse lors d’un concert d’After Forever, je me suis donc dis que ça valait le coup d’écouter ce qu’elle ferait avec d’autres groupes.

Sauf que la voilà avec Nightwish. (Je passe sur ReVamp).

J’ai un peu été traumatisée par Nightwish. Quand j’étais jeune chanteuse et que j’enchaînais les auditions avec des groupes de métal miteux du fin fond de la banlieue parisienne, on me demandait systématiquement : « tu chantes comme Tarja de Nightwish ou comme Amy Lee d’Evanescence ? ». Ben en fait, aucune des deux. Je n’ai jamais eu leurs albums, donc je n’en ai pas tiré d’inspiration quand j’ai construit mon univers musical. Mes inspirations, c’est plutôt Theatre of Tragedy, Tori Amos ou Nine Inch Nails. Lacuna Coil en poussant un peu, et puis Cradle of Filth.

Résultat, j’ai raté tous les épisodes du feuilleton Nightwish. Pour ceux qui ne sont pas habitués métal,voici un petit récapitulatif.

Disons que dans les groupes de métal, plus un groupe change de chanteuse/chanteur, plus les fans se fatiguent. (C’est pas comme Archive qui change de chanteur/chanteuse à chaque album exprès.)

Or Nightwish avait donc au départ une chanteuse lyrique (c’est à dire une chanteuse d’opéra), Tarja Turunen, qui avait de jolies robes, de beaux micros assortis à ses robes, un beau vibrato, tout ça.

Puis, ils l’ont viré après un concert enregistré sur DVD. (Vous allez voir, ils ont un truc avec les DVD au moment de virer les chanteuses…)

Après avoir écouté des cassettes d’auditions de la moitié des chanteuses de métal d’Europe, ils ont finalement choisi une chanteuse pop. Pop comme dans « pas métal du tout ».

Annette Olzon se retrouve donc dans un rôle difficile : si elle a une jolie voix pop, elle galère à passer certaines chansons composées pour la voix de la chanteuse précédente.

Elle tombe enceinte, puis malade pendant une tournée, et hop se fait virer. Autre DVD sur tout ça.

Ils sont en pleine tournée, font appel aux chanteuses du groupe jouant en première partie, Kamelot (excellent par ailleurs) et Elyze Ryd, d’Amaranth (le groupe, pas la chanson, faut arriver à suivre), finira par leur sauver un concert avec l’aide d’Alicia White-Gluz. La petite blague, c’est qu’Elyze Ryd avait postulé pour chanter dans Nightwish après Tarja. Bref.

En 48h, ils ont réussi à avoir Floor Jansens à bord. Floor Jansen a la culture métal, la puissance, la technique, et elle déboîte tout sur scène. Sauf les chansons composées pour Annette (Amaranth en particulier, mais je crois que de toute façon celle là, je n’y arriverai jamais…. ). Si avec After Forever elle pouvait chanter des ballades pleines d’émotions et nous coller des frissons :

on sent qu’avec Nightwish, elle est plus à l’aise avec le métal et la puissance. On ne va pas se plaindre.Même elle arrive à me faire aimer Nightwish quand elle fait ça :

Et puis voilà le nouveau single de Nightwish avec elle. On est loin du headbang à s’en retourner le bulbe. Ils ont joué le format radio gentillet, ce qui peut se comprendre pour attirer un nouveau public, mais qui risque de décevoir un peu les fans de la première heure (et des morceaux longs et complexes).

Si le thème de la vidéo est sympa ( il y a une chouette, du look pin-up et des gens qui dansent, ça marche toujours), la musique ne m’a pas retournée. Une ballade certes, mais planplan. ronron. Bisounours et petits nuages (« come, surf the clouds ». GMAB). Seule partie que j’ai bien aimée, les changements de tonalité, c’est toujours sympa, surtout en fin de morceau. Pour le reste, à moins qu’ils ne le jouent carrément en acoustique piano voix en live, ça va avoir du mal à passer à mon humble avis…

Elan, nouveau single 2015 :

 Et vous, vous en dites quoi du nouveau single de Nightwish ?

Publicités