Mots-clefs

,


Par hasard, je me suis retrouvée dans un de ces petits passages parisiens vitrés. Mon oeil a été attiré par un grand dessin, je me suis dit « Tiens, on dirait du Royo ». Et puis j’ai vu l’étiquette et j’ai pâli. C’était bien un Royo original, beau, cher, tout ça.

luis royo

N’étant pas invitée au vernissage, je suis donc revenue le lendemain prendre quelques photos (pourries, désolée) et littéralement boire les oeuvres.

luis royo luis royo

J’adore non seulement l’univers, mais aussi la technique, de l’acrylique classique en passant par l’aérographe ou le crayonné, il y a une maîtrise extraordinaire, et beaucoup d’émotion. luis royo luis royo luis royo

J’adore le fait qu’on puisse regarder 10 fois un dessin, et à chaque fois être surpris par un nouveau détail, qui amène plus de profondeur à l’histoire.
luis royo luis royo luis royo

Voilà, pas eu le courage de tout mettre, mais si vous êtes fan de Royo, je vous encourage vraiment à aller voir l’expo, c’est impressionnant d’avoir les oeuvres non retouchées à 3 cm des yeux.

 

Publicités