Un grand châle blanc. Familier et terrifiant à la fois. Autant dire que ce n’est pas moi qui l’ai tricoté, du point mousse aux aiguilles 2mm, ce n’est pas dans mes cordes. J’ai beau être patiente, il y a des limites. Ma tricoteuse préférée les tricote. Au pluriel. Quand elle n’a rien à faire, elle en tricote et elle les donne. Il me faudrait une vie pour n’en finir ne serait-ce qu’un seul.

20140222-162253.jpg

20140222-162326.jpgParfois il faut une telle pièce pour s’asseoir, et réfléchir. Ré-évaluer un certain nombre de choses. La valeur du temps qui passe.

CIMG2833Parfois on peste parce que, comme l’appareil photo, on n’arrive pas à se concentrer sur l’essentiel. Parfois il faut accepter de voir les choses sous un autre angle. Accepter que les rêves ne rendent pas forcément heureux.

Que la fleur durera quelques semaines, puis il restera les brins d’herbe.

Publicités