Mots-clefs

, , , , , , , , , , , ,


Depuis le temps que je rêvais d’une recette de shampooing émulsionné ! Pas de déphasage, pas de texture trop liquide où on doit vider la moitié du flacon pour faire un pauvre lavage qui ne lave rien du tout au final…

J’ai été très déçue en passant en magasin bio un matin, sur plus d’une quarantaine de références, aucun shampooing sans huiles essentielles. Sans aucune mention des contre-indications thérapeutiques à leurs utilisation, évidemment… c’est tellement plus facile de les faire passer pour « juste du parfum », de faire croire que « c’est naturel donc c’est bon pour vous »… Non, les huiles essentielles ne conviennent pas à tout le monde, ne doivent pas être utilisées en permanence, ce sont des actifs très concentrés à manier avec prudence. Ne vous étonnez pas si votre cuir chevelu gratte après avoir utilisé un produit capillaire à l’huile essentielle de citron, c’est une huile essentielle très photo-sensibilisante (c’est à dire qu’en présence de soleil elle produit une réaction sur la peau, brûlures ou tâches…). Et il y en a un peu partout, dans des crèmes pour les mains par exemple, sans la moindre mention « ne vous exposez pas au soleil après application de cette crème ». J’en ai marre du green marketing, du faux bio, des effets de mode pour donner au consommateur bonne conscience en l’arnaquant derrière…

Bref, revenons à nos moutons, ma recette de shampooing.

J’ai choisi des ingrédients apaisants, non occlusifs et hydratants, pour apaiser mon cuir chevelu irrité et hydrater mes cheveux secs et deshydratés. Je sais que l’huile de noisette est sensible à la chauffe, mais en la chauffant très rapidement, je ne pense pas que ce soit vraiment un problème dans cette recette. A vous d’adapter selon votre type de cheveux et selon les ingrédients dont vous disposez. (Nonnn c’est pas grave si vous n’avez pas de céramides végétales en stock !)

(Pour info, ce blog me sert avant tout de carnet de recettes cosmétiques, donc je note les recettes telles quelles, il est bien évident que quand il y a écrit 0,89g, c’est à vous de peser et de voir ce que vous obtenez, 0,9 ira très bien dans la plupart des cas. De tout façon, je vous incite à toujours recalculer les recettes avant de les réaliser afin d’éviter les erreurs de proportions).

Matériel :

En plus du matériel usuel, prévoyez 4 bols pour les différentes étapes, un bol par phase. La recette n’est pas difficile, mais assez longue et demande d’avoir des papiers pH en quantité à disposition. En effet, le cuir chevelu n’est pas capable de rétablir tout seul son pH, il faut donc éviter de faire un produit basique.

Ingrédients :
Phase grasse (Phase A) :

  • Cire n°1 Aroma-Zone : 8,03g
  • Huile végétale de Noisette : 10,16g

Phase aqueuse (Phase B) :

  • Eau minérale : 41,45g
  • Urée : 5,43g

Phase Tensio-actifs (Phase C) :

  • Decyl Glucoside dilué(mousse de sucre) : 6,35g
  • Sodium lauroyl Sarcosinate : 15,4g
  • Acide citrique pour abaisser le pH

Phase Actifs (Phase D) :

  • Eau minérale : 15,25g
  • Gomme Xanthane : 0,49g
  • Acide hyaluronique: 0,05g
  • Protéines de riz : 12 gouttes
  • Céramides végétales : 1 gouttes
  • Conservateur Complexe Benzoate et Sorbate : 11 gouttes

Réalisation :

Phase A : mélanger la cire émulsifiante et l’huile végétale, placer au bain-marie

Phase B :

shampemu-1Mélanger l’eau minérale et l’urée.

Bien fouetter pour dissoudre l’urée.

Placer au bain-marie.

Préparer l’émulsion Phase A + Phase B.

Phase C :

shampemu-2

Mélanger les tensios-actifs. Bien homogénéiser.

Puis vérifier le pH et l’abaisser vers 5-5,5.

J’ai choisi d’utiliser de l’acide citrique en poudre. Il est impératif de faire votre propre test de pH, ne mettez pas directement une cuillerée à café d’acide dans votre préparation sans avoir fait de test !

Je vous ai enregistré le processus en video vite fait :  On voit qu’on obtient une texture crémeuse. J’ai choisi de commencer à travailler le pH à cette étape de la fabrication, et non pas seulement tout à la fin, pour avoir une texture bien épaisse. En effet j’ai souvent eu des préparations très liquides en ajoutant les tensio-actifs, très basiques, tout à la fin de la préparation, et en tentant ensuite de diminuer le pH.

shampemu-3Entre-temps, l’émulsion de base Phase A + Phase B a bien pris et a refroidi. On obtient une texture crémeuse assez ferme grâce à la cire n°1.

Fouettez à nouveau pour vous assurer d’avoir une émulsion bien stable.

Phase D : Verser l’eau minérale dans un dernier bol, ajouter l’acide hyaluronique et la gomme xanthane, fouetter énergiquement pour obtenir un gel très ferme. Ajouter ensuite le reste des actifs sauf le conservateur qui sera ajouté tout à la fin de la préparation.

shampemu-4

Nous voici avec nos trois préparations :

  • l’émulsion de base Phase A + Phase B (texture crème, en haut)
  • le mélange de tensioactifs Phase C (en bas à gauche)
  • le mélange d’actif très gélifié Phase D (en bas à droite, avec le petit fouet.

shampemu-5

On commence par ajouter le mélange d’actifs Phase D à l’émulsion de base Phase A + Phase B.

Il faut bien mélanger pour obtenir une texture aérée mais gélifiée.

shampemu-6

Puis on ajoute le mélange de tensio-actifs Phase C.

Une maryse est toujours utile pour récupérer le plus de produit possible dans le bol.

Dernière étape : vérifiez une nouvelle fois votre pH, et si il est correct (compris entre 5 et 5,5), ajoutez le conservateur. J’ai choisi un conservateur pour préparations acides.

shampemu-7Je suis contente de la texture finale, très gélifiée et mousseuse, légère et qui tient bien en place.

Je la trouve assez proche des textures industrielles, mais en plus aérée.

L’odeur est bien évidemment celle de la noisette, mais je trouve que l’odeur des tensio-actifs recouvre quand même beaucoup celle de la noisette.

shampemu-8Et une petite photo de l’aspect une fois réparti. La mousse est très fine, agréable, mais bien sûr on est loin de la mousse l’Oréal.

Avec un pH entre 5 et 5,5, c’est évidemment trop acide pour les mains, à réserver aux cheveux ! Mais avec un pH à 6,5-7, ça peut être une base intéressante pour une crème lavante pour les mains par exemple.

Depuis que j’ai découvert ces textures qui incorporent une émulsion, j’ai du mal à revenir aux simples mélanges base lavante+actifs. Par exemple, j’ai réalisé des gels-douche crèmes avec de l’Olivem 1000, canneberge-gingembre ici et noix de coco .

Niveau efficacité sur les cheveux : youpi, ça lave. Par contre, comme à chaque fois que j’utilise des tensio-actifs de cosmétique maison, je dois faire un nouveau shampooing 3 jours après (contre tous les 6 jours avec un shampooing type Head and Shoulders bien plein de cochonneries). Il y a nettement un effet filmogène, sympa pour mes pointes sèches, mais je pense qu’il faut encore que je travaille la formule pour avoir une sensation un peu moins grasse à l’application, et surtout que je trouve une bonne base lavante qui ne me fasse pas regraisser aussi vite. A voir ce que pourrait donner l’Olivem 1000 sur les cheveux…

resultat sec

cheveux propres et secs après le shampooing

Et vous, quel est votre base lavante préférée ? Une bonne recette de shampooing ?

Publicités