Étiquettes

, ,


Ou comment recycler une jupe à passants ratée.

Un des clichés les plus répandus sur notre chère communauté gothique, c’est qu’on a pas d’humour. Disons qu’en réalité, on a un sens de l’humour certain mais souvent incompris et qu’on préfère le garder pour nous. Puis il faut avouer que c’est assez drôle de voir la tête des gens quand on parle serpents, mygales, rats et compagnie. Et escargots, oui je sais, j’en ai déjà parlé, mais l’escargot est l’animal de compagnie le plus cool que je connaisse (le plus baveux aussi, faut bien le reconnaître).

Un peu comme le fou rire qui te vient quand quelqu’un te dit détester le métal, le death, le black tout ça, mais verse une larmichette quand tu fais une reprise piano-voix de Nymphetamine et qu’il te demande de quel groupe vient l’original. Hey oui pas de bol, c’est bien une chanson de Cradle of Filth, littéralement le berceau de l’immonde, le groupe avec des danseuses du ventre à serpents, un film gore et un petit type bedonnant qui fait des drôles de bruits avec ses cordes vocales et écrit de la poésie ultra romantique.

Et en bonne gogoth qui se respecte, j’ai un faible pour l’absurde, et pour le ridicule. Vous avez pas idée. Donc quand un énorme sac de patates a débarqué dans ma cuisine, il a fallu chercher une solution pour éviter que la lumière fasse germer les patates, qui par chance sont bio et pas aspergées d’anti-germinatif.

J’ai ressorti des placards une vielle jupe ratée d’il y a quelques années, et voilà, j’ai probablement l’accessoire goth le plus crétin de la planète, mais au moins ça me fait sourire.

sac à patates goth

Parce qu’au final, il faut profiter de n’importe quelle occasion pour sourire, donc maintenant  je souris à mon sac à patates.

Publicités