Mots-clefs

, ,


couvre-bouillote tricot

Avec
le froid qui tombe brusquement en ce début d’automne, j’ai farfouillé
pour retrouver l’arme absolue à fourrer au fond du lit : la
bouillote!
Le couvre-bouillote permet de garder davantage la chaleur, et de ne pas
se brûler les pieds.

J’ai utilisé des restes de laine Laika de bouton
d’or, un très gros fil assez doux, mais comme la plupart des pelotes
bouton d’or que j’ai acheté à cette époque, pleine d’échardes, donc
j’ai passé du temps avec la pince à épiler pour que ce soit bien
douillet.

Evidemment ça feutre un peu avec la chaleur de la bouillote,
mais vu que c’est de la laine, c’est normal !

couvre bouillote tricoté jersey
Modèle pour grosse bouillote en Laika coloris Roussilon.

couvre bouillote tricoté jersey noir violet

et avec 2 fils tricotés ensemble, violet et noir, bouton d’or mais je
ne sias plus quelle qualité, pour une bouillote plus petite.

Je
les avait tricoté l’an dernier, quand je commencait à peine à me
remettre au tricot, et c’est motivant de voir la différence, surtout au
niveau des finitions !

Mes bouillotes me rappelle toujours les délicieux romans de Patricia
Wentworh, où
la détective tricoteuse Miss Maud Silver amène sa bouillote dans sa
valise quand elle doit enquêter dans des maisons de la campagne
anglaise glaciale…

Publicités