Mots-clefs

,


Dans le chapitre précédent, nous avons vu que :

  • Quand on vous propose de « bosser » du jour au lendemain, au noir, et pour un defraiement minable, il faut dire non.
  • Un shooting qui a l’air sur le papier tout simple, ça revient en fait plutôt cher, et ça demande de l’organisation à l’avance.

Quand votre plombier vous tend sa facture, il y a deux parties : matériel et main-d’oeuvre.
Les maquilleurs, bizarrement, il faudrait que ce soit différent ?
Pourtant nous avons aussi du matériel, et notre travail a une valeur.
J’imagine la tête du plombier si notre artiste lui dit « Alors, merci pour la réparation, je ne te paye que 40€ de tuyaux, et tant pis pour le reste tu te débrouilles, et je ne te paye pas la main-d’oeuvre, parce que je n’ai pas de budget, c’est artistique, et déjà tu as de la chance que je t’ai appelé toi. Et tu te débrouilles pour rentrer, il doit y avoir une borne de taxi dans le coin. »
Le plombier, il prend ses tuyaux, et vous imaginez la suite.

Un autre exemple de facture classique : le shooting mode femme « pas si mode que ça ».
« Oui, bonjour je suis photographe, j’ai deux clientes qui veulent des photos pour leurs copains. Elles savent pas trop…Il faudrait que ce soit sexy mais pas provoc non plus, tu vois, des yeux un peu charbonneux glossy, une coiffure un peu sauvage… »

Ce que vous devez comprendre : Les filles ne sont pas mannequins pro.
Vous allez devoir les mettre à l’aise, mais pas perdre 3h à papoter en leur expliquant à quoi sert chaque produit de chaque palette, sinon vous ne bouclerez jamais votre makeup à temps.
Vous aurez beau leur demander de venir sans maquillage, elles auront quand même mis du fond de teint, de la poudre, du rouge, du mascara, tout ça.
Donc prévoir un démaquillage, un masque hydratant et du coton supplémentaire avant la séance.
La séance va être plus longue que prévue.
Oui, quand t’as jamais posé devant un objectif, au début, tu te sens un peu cruche et le temps passe, donc il va falloir prévoir large au niveau horaire.
Demandez qui s’occupe de la coiffure, parce que sinon, à tous les coups, ça va vous tomber dessus.
Ce qui peut être chouette, si vous adorez la coiffure comme moi, mais il faut alors prévoir aussi la mallette coiffure.
Prévoyez vos pinceaux-clefs en double, pour ne pas avoir à les laver entre les 2 filles, vous n’en aurez probablement pas le temps. (Non, les passer au désinfectant entre deux personnes, ce n’est valable que si vos pinceaux ont le temps de sécher à l’air libre pour que l’alcool s’évapore, sinon vous tartinez les yeux de votre modèle d’alcool isopropylique et ça déchire les mirettes, donc autant éviter…)

Vous allez avoir des surprises avec la garde-robe que les filles vont apporter. Donc prévoyez large au niveau de la palette de couleur.
« Sexy » ça peut tout et rien dire… Vous pouvez avoir une belle antillaise un peu ronde avec une robe jaune canari qui aura envie d’un dégradé vert, vous pouvez avoir une gothique boutonneuse qui adore le violet (moi, quoi), vous pouvez avoir une fille qui a l’impression de ressembler à rien et qui veut enfin ressembler à quelque chose… Là,
c’est à vous de faire des miracles et de rendre la fille belle et désirable, quelque soit son apparence en arrivant dans la pièce, elle doit être une bombe sur la photo.

Il n’y aura personne pour vous dire « Alors tu fais tel type de correction ici, ensuite telle forme de dégradé sur les paupières, et ensuite telle forme pour la correction des lèvres. »
Je crois que c’est ce que j’ai le plus remarqué avec mes assistantes fraîchement sorties d’écoles.
« Et maintenant, je fais quoi ? »
Maintenant, tu regardes ton modèle, tu parles avec elle, tu essayes de voir sa personnalité, ce qui pourrait la faire rayonner, et tu la transformes en bombe atomique.
Parce que Pamela Anderson, pourtant grand fantasme des hommes, sans sa maquilleuse, elle ressemble à tout le monde.

pamela anderson without makeup

Pamela anderson without makeup

Mais on a la capacité géniale de pouvoir rendre aux gens ce petit éclair dans les yeux quand ils se voient dans le miroir « Waouh, je suis pas mal en fait ! »
Et rien que pour ce petit éclair, ça vaut le coup de se défoncer.

Les filles vont changer de tenue, plusieurs fois, il va donc falloir changer de maquillage.
Et non, on ne commence pas forcément par le naturel pour ensuite forcer le trait.
Si le photographe veut commencer par un look Cléopâtre tout vert et or dégoulinant, on commencera par ça, ensuite on démaquillera et on passera à un look tout rose, et ensuite on fera un petit naturel super frais façon je sors de ma couette (alors que ça fait 3h que je sue sous les projecteurs).
Autant dire qu’il faut prévoir des produits de soin super doux, être super douce, prendre votre temps et utiliser des produits faciles à démaquiller.

Matériel à prévoir :

  • Crème hydratante corps, crèmes hydratantes visage, et masques hydratants : Misez
    à fond sur l’hydratation, mais prévoyez plusieurs types de crèmes, au moins une pour peau sèche et une pour peau grasse. Faites attention à utiliser des crèmes compatible avec les peaux noires, ne contenant pas d’oxyde de zinc et de dioxyde de titane, sinon les peaux noires, métissées, indiennes, vireront grises à la photo…
    Pour le corps, au moins une crème hydratante neutre transparente, et vous pouvez prévoir une huile brillante (une huile pour bébé chez Johnson&Johnson par exemple, pour les effets huilé, bronzé, plage.)
  • Fond de teint visage et corps : Prévoyez une large palette de teinte, pour adapter aux carnations mais aussi aux effets voulus, si elles veulent un effet plus bronzé par exemple.
  • correcteurs : en fluide, en palette, ce que vous préférez, mais au moins 4/5 teintes, dont au moins vert/jaune/rose/orange/marron, pour pouvoir adapter à toutes les carnations/cicatrices/boutons/cernes. C’est avec les correcteurs qu’on fait souvent le plus gros du travail du teint, donc choisissez-les bien. J’aimais bien les palettes MUFE, pratiques, pas lourdes, résistantes, et il y a en une pour les peaux blanches et une pour les peaux noires qui permettent de gérer vraiment toutes les corrections.
  • Poudre compacte matifiante : Plusieurs teintes pour le modelage, de la terracota, une poudre scintillante pour les effets plage/bronzé/sauvage, une poudre transparente pour l’anti-brillance.
  • Mascara transparent/fixateur sourcil
  • Mascaras Noirs : prévoyez-en toujours plusieurs
  • Palettes fards secs yeux/blush : prévoyez des harmonies en tons chauds et en tons froids, et des produits polyvalents pour ne pas être à court.
  • Palettes fards gras/rouges à lèvres : prévoyes des harmonies en tons chauds et tons
    froids, et des produits polyvalents.
  • Pigments : toujours utiles pour improviser une couleur qui manque
  • Gloss et Huile de Ricin : Les gloss et l’huile de ricin, ca marche toujours pour les effets glossy sexy sauvage
  • Eye-liners et crayons : Selon vos préférence, j’adore les eye-liners cake waterproof qu’on peut utiliser sur la muqueuse (chez Atelier)
  • Faux cils et colle à faux cil : De bonne qualité ! N’oubliez pas un bon démaquillant
    bi-phasé ou de l’huile pour le demaquiller ensuite au coton-tige.
  • Brume fixatrice maquillage
  • Effet transpiration : Classique souvent demandé pour les femmes aussi… un petit mélange eau minérale/glycérine/huile végétale jaune pâle marche bien.
  • Tout le reste : Mouchoirs jetables, éponges à fond de teint, houppettes à poudre cotons, démaquillant, gel douche, baume à lèvre hydratant, gel pour les cheveux (on sait jamais), nettoyant pinceaux, bref, tout le basard habituel

Bon normalement, le tarif syndical d’une maquilleuse, c’est dans les 200€ la journée… hors matériel…
Donc 100€ la demi-journée de shooting, quand vous n’êtes pas une star des plateaux bichonnée par une agence.
Là, je n’ai pas mis les prix des produits, mais je suis sûre que vous les connaissez mieux que moi, et rien que le prix du matériel dépasse de loin le prix de la main d’oeuvre, alors le défraiment de 40€, décidément, ça ne paiera pas le loyer…

Nous avons vu les shootings de base, nous verrons par la suite les tournages.
Tout un programme, les tournages…

Publicités